L’achat d’un bien immobilier dans la péninsule ibérique peut s’avérer intéressant. En effet, les prix espagnols sont inférieurs aux prix français pour un même bien immobilier. Si vous décidez d’investir en Espagne et en France à montant égal, vous constaterez que le bien espagnol possédera plus de pièces, sera mieux situé et possédera un équipement plus important.

Il est certain que le pouvoir d’achat français est plus élevé que celui des espagnols. Le SMIC, en Espagne, vient de passer de 858€ à 1050€ soit une augmentation de 22%. Cependant il est encore inférieur au SMIC français (1521€ début 2019). De plus, la plus importante communauté française en Espagne se trouve en Catalogne grâce à la proximité de la frontière.

S’informer avant d’investir en Espagne

Un peu de fiscalité !

Avant de se lancer dans un quelconque investissement, il est vivement recommandé de se renseigner sur les impôts que vous allez devoir payer en étant propriétaire. Pour cela, il existe de nombreux avocats en Espagne qui peuvent vous renseigner sur la procédure à suivre. Il est primordial de contacter un avocat qui se trouve dans la région dans laquelle vous souhaitez acheter le bien. Effectivement, les lois diffèrent selon les communautés autonomes (régions).

Pour l’acquisition du bien immobilier en Espagne, il faudra compter environ entre +10 et +13% du prix du bien. En somme, ces suppléments  concernent les frais d’avocat et de notaire, les documents légaux, les frais juridiques et les honoraires de l’agence immobilière.

Eléments à prendre en compte pour investir en Espagne

La taxe foncière ou IBI (impuesto sobre los bienes inmuebles)

Si le bien immobilier est d’occasion, un impôt sur le transfert de propriété (ITP) sera à payer lors de l’achat. Il varie selon la région et peut s’élever de 6% à 11% du prix acté.

L’impôt de non-résidents (IRNR)

Cet impôt est calculé en fonction de vos revenus, qu’ils soient locatifs et/ou non, et est payé une fois par an.

L’enregistrement au Cadastre Officiel

Suite à l’achat de votre bien immobilier, celui-ci sera à enregistrer au Cadastre du lieu où il se trouve. Ceci permet aux administrations publiques puissent être informées des données de votre bien.

Pour vous aider dans tout cela, Le Cercle Estate Agency travaille avec une avocate de renommée sur Barcelone qui pourra vous renseigner en français dans les domaines fiscal et juridique sur la procédure à suivre.

En conclusion, les investissements locatifs en Espagne vous permettront d’avoir un taux de rendement intéressant. On y trouve une multitude de projets immobiliers attrayants du point de vue de la rentabilité. Depuis de nombreuses années déjà, le réseau routier espagnol est très praticable avec ses nombreuses autoroutes et n’est pas en reste avec celui français.