Quelles sont les raisons de l’évolution du marché immobilier en Espagne ? La reprise du marché résidentiel croit en intensité et en répartition géographique. Au deuxième trimestre 2018, en Espagne, le prix du m2 était d’environ 1328€. Globalement, cela représente une augmentation de 6.6% au cours des 12 derniers mois. Cette donné étant calculer par rapport à l’augmentation de 3.9% enregistrée au premier trimestre 2018. La valeur moyenne de 1300€/m2 n’avait pas été dépassée depuis le premier trimestre 2013.

Aussi, le cout de la vie en Espagne a augmenté de 10.9% depuis le creux atteint en 2015. Cette augmentation, est en particulier dû à l’évolution du marché résidentiel à Barcelone et à Madrid. Ces derniers sont devenu 48.8% et 41,8% plus cher que leurs minimums respectifs pendant la crise. Malgré un cumul de 11 trimestres consécutif d’augmentations interannuelles, le prix moyen en Espagne est inférieur de 35.2% au niveau maximum atteint en 2007.

Evolution du marché immobilier en Espagne

Les communautés Autonomes

La Communauté de Madrid (+15.5%), ainsi que La Navarre (+10.5%) et la Rioja (+10.1%) sont les régions qui ont enregistré la plus grosse augmentation d’année en année au deuxième trimestre. De plus, cinq autres régions, à commencer par les Iles Baléares (+9.9%), la principauté des Asturies (6.1%) et les Iles Canaries (5.7%), entre autres, montrent une croissance de plus de 5% au cours des 12 derniers mois. De même, la Catalogne, qui était la région autonome la plus dynamique, il y a un an, avec des augmentations annuelles supérieures à 11%, continue de croître aujourd’hui, même si le rythme a ralenti à 4,6% en glissement annuel.

Les provinces

Le marché résidentiel demeure caractérisé des avancés à différentes vitesses. Les régions uni-provinciales de Madrid (+15.5%), Navarre (+10.5%) et la Rioja (+10,1%) se distinguent des autres en ayant les plus fortes croissances de prix du logement au cours de l’année dernière. Elles sont suivies par les Iles Baléares (+9.9%), les provinces de Valladolid (+9.8%) Guipuzcoa (+7.6%) et Las Palmas (+7%). Au contraire, il n’y a pas de signes évidents d’amélioration dans les provinces de Castillas, d’Estrémadure et de la Galice.

Statistiques pour le deuxième trimestre :

Dans cinq provinces, le prix moyen n’a pas récupéré la moitié de la valeur obtenue en 2007. Sont concernés, Toledo (-56.5%), Guadalajara (-54.8%), Saragosse (-51.1%), Castellón (-50.6%) et Tarragone (-50.2%). En revanche, les chutes cumulées sont moins élevées par rapport aux hausses correspondant aux provinces des Iles Baléares (-23%), Ourense (-25.2%) et Santa Cruz de Tenerife (-28.6%).

Source: https://www.lecourrier.es/

Voici quelques prix moyens de vente au m2 d’un bien immobilier dans les différentes villes d’Espagne en juin 2019 :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retrouvez tous les informations sur les frais et taxes relatifs à l’immobilier ici : https://lecerclestateagency.com/quels-sont-les-frais-et-taxes-pour-lachat-dun-bien-immobilier-en-espagne-en-2019/